Imprimer
Catégorie : Pilotage d'antennes
Affichages : 7018

Moteur d'élévation pour tracking satellite basé sur l'utilisation d'un vérin

 

Un moteur de site coûte cher et le marché de l'occasion pour cet article est très étroit.

Pour notre radio-club (petit budget), j'ai donc décidé d'utiliser un vérin de parabole pour satellite de télévision, donné par un de nos membres.
C'est un vérin de 12" de course soit 30 cm environ. Il est équipé de deux contacts électriques de fin de course qui coupent l'alimentation du moteur.
Celui-ci ne peux repartir que dans l'autre sens, en inversant la tension (36 volts) aux bornes. Alimenté en 24 volts, il donne encore une puissance bien suffisante pour des antennes de dimensions moyennes.
On trouve ces vérins sur le net en vente par correspondance autour de 40 Euros TTC hors frais de port.
Si on se débrouille bien, le coût de l'ensemble ne dépasse pas 100 Euros ce qui est très compétitif.

La mécanique utilise deux cornières acier de 40 mm de coté et de 50 cm de long, articulées et actionnées par ce vérin.
Sur la cornière verticale fixée au mat par deux brides de pot d’échappement, une barre en T est soudée solidement à l’équerre.
Sur la cornière mobile horizontale sont soudées les pattes de l'articulation ainsi que la patte de fixation du vérin, sur une des face de la cornière,
Les deux cornières (verticales et horizontales) permettent de fixer des tubes supports de diamètre 42 à 50 mm.

Ceci est un prototype et demande surement à être allégé.

La recopie se fait par un potentiomètre dont le corps est monté solidaire de la partie mobile, sur son axe de rotation.
J'ai utilisé des accessoires de plomberie en PVC de 50 mm et un bouchon métallique pour du tuyau d'eau de 42 mm percé à 10 mm et soudé dans l'axe de l'articulation à la partie mobile.

detail_1 detail_2

L'axe du potentiomètre est solidarisé à la partie fixe du mécanisme par une aiguille rigide et un prolongateur d'axe.
Le potentiomètre est un potentiomètre bobiné à variation linéaire. Il est alimenté en 8 volts régulés. Un tiers de sa course est utilisée (90 degrés sur 270) pour donner une variation de tension d'environ 2,5Volts pour 90 degrés. En effet, le contrôleur qui pilote ce vérin mesure 5 volts de variation pour les 180 degrés d'un Yaesu G550 pour lequel il est prévu.

J'ai depuis réalisé un contrôleur spécifique capable d'exploiter les impulsions générées par le vérin lui même. On peut donc se passer, avec ce contrôleur, de monter le potentiomètre et sa plomberie de fixation.

Les photos parlent d'elles-mêmes.

verin1_2verin1_1 verin1_3 verin1_5 recopie1 verin1_6

Comme vous pouvez le constater, François F5BUL qui m'a aidé et moi même, ne sommes pas des spécialistes de la soudure à l'arc.

Cependant, l'ensemble est robuste et après une utilisation intensive de la disqueuse et de peinture anti-rouille, c'est presque beau.

Il reste à monter de l'autre coté de la parabole la 21 éléments pour le 435 Mhz.